FANDOM


Society
Philips Records
Philips logo black
Données générales
 Filiale Universal Music Group
 Création 1946
 Fondateur Koninklijke Philips B.V.
 Siège social Amsterdam Flag of the Netherlands Pays-Bas
 Pays Flag of the Netherlands Pays-Bas
 Activité Industrie du disque
 Genre Variétés
Musique classique
 Pays d'origine Pays-Bas
 Site web http://www.deccaclassics.com

Philips Records est un label de musique fondée par le Koninklijke Philips N.V. (« royale néerlandaise Philips S.A. »), plus connu sous le nom de la société Philips, qui est l'un des plus grands groupes en matière d'électroménager, d’équipement médical et d’éclairage au monde. Son siège social est à Amsterdam.

En 1946, Philips crée son label de disques après l'acquisition de la branche néerlandaise de Decca Company basée à Amsterdam.

Wikipedia-logo Source Wikipédia

Histoire Modifier

Philips a créé son label de disques dans les années 1950 avec l'arrivée sur le marché de la première platine de disques électrique. Mais c'est surtout l'apparition, après la guerre, du 33 tours microsillon qui va lancer le label : le 28 septembre 1950, Philips fonde Philips Phonografic Industries dont le siège est à Baarn aux Pays-Bas. Pour la musique populaire, le catalogue de Philips est la reprise quasi intégrale de celui de la Dutch Decca Company. Otto Glastra van Loon est chargé de constituer le catalogue classique qui en quelques années devient très imposant et attire de grands noms, parmi lesquels la pianiste Clara Haskil dont le premier disque chez Philips Phonographic Industries paraît en 1951. Philips devient alors l'un des grands labels de musique classique.

En 1951, Philips rachète la maison de disques Polydor. Jacques Canetti[1], le directeur artistique de Polydor, y a déjà enregistré les premiers disques d’Edith Piaf, Roche et Aznavour, Henri Salvador, Jacqueline François... La proposition de Philips de racheter Polydor est acceptée par tous les artistes qui décident de suivre Canetti. La première à signer chez Philips sera Juliette Gréco.

Le jour directeur artistique de Philips, la nuit aux Les Trois Baudets, Jacques Canetti met en place à travers son théâtre une extraordinaire « pépinière de talents » offrant ainsi à Philips une sorte de laboratoire d’art et essai qui donne aux artistes "le temps de devenir".

C’est l’âge d’or de la chanson française. Plus d'une centaine d'artistes, musiciens, poètes, amuseurs, auteurs, comédiens vont commencer leur prodigieuse carrière chez Philips, avec Canetti.

Des auteurs compositeurs interprètes : parmi eux citons, Francis Lemarque, Félix Leclerc, Georges Brassens, Jacques Brel, Guy Béart, Boris Vian, Serge Gainsbourg, Jean-Roger Caussimon, Anne Sylvestre, Boby Lapointe, Leny Escudero.

Des interprètes, tels que Catherine Sauvage, Juliette Gréco, Patachou, Jacqueline François, Marcel Amont, Philippe Clay.

Les Frères Jacques enregistreront les premières chansons de Jacques Prévert et les exercices de style de Raymond Queneau.

Des humoristes aussi, tels que Pierre Dac, Francis Blanche, Fernand Raynaud, Robert Lamoureux, Raymond Devos, Darry Cowl, Jean Yanne.

Des musiciens y commencent leur carrière, notamment Michel Legrand, André Popp, Alain Goraguer.

De retour des USA en 1955, séduit par le rock, Jacques Canetti propose à Boris Vian d'écrire les premiers rocks français qui seront chantés par Henri Salvador, puis par Magali Noël sur des musiques de Michel Legrand et Alain Goraguer. En 1957, il confie à Boris Vian la direction artistique des disques Fontana Records pour développer tout le répertoire jazz et chansons.

Dans le domaine de la littérature, Jacques Canetti « invente » pour Philips la collection « Auteurs du XXe siècle », avec des auteurs prestigieux : Julien Green, Colette, Malraux, Mauriac, Romain Rolland, Pierre Mac Orlan, Jacques Prévert, Georges Simenon.

Dans le domaine de la jeunesse, Canetti lance la série « Piccolo, Saxo et Cie » avec André Popp et Jean Broussolle, ainsi qu’un répertoire "« jeune public » avec Lucienne Vernay et Les Quatre Barbus.

En 1962, Jacques Canetti démissionne de Philips pour créer son propre label, les Productions Jacques Canetti. Il aura créé, en moins de 10 ans, le plus prestigieux catalogue de chansons françaises.

Artistes phares du label Philips des années 1950 aux années 1990 Modifier

  • Claudio Arrau
  • le Beaux Arts Trio
  • Maurice Gendron
  • Olga Borodina
  • Alfred Brendel
  • Frans Brüggen
  • Colin Davis
  • Valery Gergiev
  • Arthur Grumiaux
  • Bernard Haitink
  • Clara Haskil
  • le Quatuor Italiano
  • Neville Marriner
  • Riccardo Muti
  • Jessye Norman
  • le Quatuor Orlando
  • Seiji Ozawa
  • Sviatoslav Richter
  • Mitsuko Uchida
  • Alan Stivell

Références Modifier

  1. Productions Jacques Canetti