FANDOM


Crystal Clear app Login Manager
Pierre Billon
Pierre Billon
Informations biographiques
 Naissance 24 juillet 1946 (72 ans)
Paris (Île-de-France)
Flag of France France
 Nationalité Flag of France Française
 Parents Jean Billon
Patachou (1918-2015)
Informations professionnelles
 Professions Parolier
Compositeur
Directeur artistique
 Genre musical Chanson française
 Années actives Depuis 1969
Informations complémentaires
Site officiel
Site officiel
Logo de IMDB
Fiche IMDb

Pierre Billon est un directeur artistique, parolier, compositeur et chanteur français né le 24 juillet 1946 dans le 12e arrondissement de Paris[1].

Wikipedia-logo Source Wikipédia

Biographie Modifier

Pierre Billon est le fils de la chanteuse Patachou, le filleul (laïc) de Georges Brassens et l'oncle du jeune comédien Pierre-Antoine Billon.

Ami d'enfance de Michel Sardou[2], il assure la première partie du chanteur à l'Olympia, et collabore avec lui, durant les années 1970, en tant qu'auteur (Dix ans plus tôt), et compositeur (America, America, 8 jours à El Paso, Je ne suis pas mort, je dors) ; il réalise également les albums Verdun et Victoria et signe, en collaboration avec Jacques Revaux et Michel Sardou lui-même, la musique du tube de 1981 Être une femme.

Sa collaboration avec Sardou s'achève au début des années 1980[3]. Il travaille alors pour Johnny Hallyday[2].

Parallèlement, il produit l'album solo de Joëlle Mogensen après la dissolution du groupe Il était une fois (l'opus sort le 13 mai 1980).

Il compose également des génériques de jeux télévisés (Le Juste Prix, Le Bigdil) et de divertissements (40° à l'ombre, C'est l'été, C'est toujours l'été).

Il travaille à de nombreuses reprises avec Éric Bouad (ancien guitariste d'Hallyday et membre des Musclés). De cette collaboration naissent les titres Tao Bi le lapin, Bienvenu tout nu, Back in Nashville, Con Edison ou encore La Bamba triste (titre rendu célèbre par Ringo Willy Cat et Bruno Guillon sur Virgin Radio, qui en firent le générique de l'émission).

En 2001 il s'associe avec Jean Mora (un autre compositeur) et crée une entreprise de création et de production musicale, Tatoo Music.

Avec Johnny Hallyday Modifier

C'est en 1974 que, pour la première fois, Pierre Billon travaille pour le chanteur, sur l'album Rock'n'Slow, où il joue du tumba (congas).

Il écrit et/ou compose pour Hallyday plusieurs chansons entre 1977 et 1979 : La Croisière des souvenirs (en collaboration avec Long Chris), Au secours (en collaboration avec Michel Mallory), J'ai oublié de vivre (album C'est la vie, 1977), La Fin du voyage (45 tours version studio et Pavillon de Paris : Porte de Pantin version live).

À partir de 1982, la collaboration avec Hallyday devient plus importante : directeur artistique du chanteur jusqu'en 1984, Pierre Billon réalise tous les albums de cette période :

  • 1982 : Quelque part un aigle / Black es noir (album enregistré en espagnol) / Version 82 (nouvelles versions des titres Vogue 1960-1961) / La Peur / Palais Des Sports 82
  • 1983 : Entre violence et violon / En V.O. (album enregistré en anglais)
  • 1984 : Drôle de métier / Spécial Enfants du Rock / Johnny Hallyday au Zénith

Sur la plupart de ces albums, Billon écrit de nombreux titres et contribue au renouveau musical du chanteur[2].

Pierre Billon écrit encore pour Hallyday : Vietnam vet, Rouler vers l'ouest (1990) et Les news (2008) ; soit trente-sept chansons jusqu'en 2014.

Génériques de jeux télévisés Modifier

Pierre Billon a composé plusieurs génériques de jeux télévisés, notamment celui du Bigdil de Vincent Lagaf' et du Millionnaire de Philippe Risoli. Il a aussi remixé le générique du Juste Prix en 2009.

Liste des titres écrits pour Michel Sardou Modifier

Liste des titres composés pour Michel Sardou Modifier

Références Modifier

  1. Et non à Sherbrooke, Canada (confusion avec un homonyme, référence : émission Étonnez-moi Benoît du 5 mars 2016 sur France Musique).
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Michel Sardou et Pierre Billon se sont connus en 1963. Se reporter au texte : Un grand frère de mon âge écrit par Pierre Billon et publié dans le programme de tournée 1978/1979 de Michel Sardou.
  3. Florence Michel, Michel Sardou, édition Seghers, 1985.